La méthode de calcul des émissions de substances polluantes pour les bonus/malus de véhicules a changé depuis le 1er mars. Jusqu’ici on l’appelait NEDC, test de 20 min découpé en accélérations, décélérations et paliers de vitesse constante, en environnement urbain et extra-urbain. 👉 Cette méthode présentait de nombreuses limites : elle ne tient pas compte des équipements ; la conduite à vitesse stable n’est pas très réaliste ; les changements de vitesse sont plus fréquents dans la réalité. Son remplaçant c’est le WLTP, nouvelle procédure avec : roulage en urbain, extra-urbain et autoroutier distance parcourue plus longue vitesses moyennes et maximales supérieures conditions climatiques plusRead More →

Un développement croissant Depuis le Grenelle de l’environnement de 2009, le transport par câble, c’est-à-dire via téléphérique urbain ou métrocâble, se développe petit à petit dans nos villes françaises : C’est peu polluant Ce n’est pas bruyant Cela permet de passer au-dessus des obstacles naturels et ceux construits par l’homme Les fabricants de ce type de solution indiquent que pour 15 millions d’euros, on peut bâtir une ligne de 2000 mètres capable de transporter 3000 personnes par heure. Un tramway coûte entre 15-17 M€ au km. En gros, le métrocâble c’est 2 fois moins cher qu’une ligne de tramway qui doit bénéficier d’infrastructure de voirieRead More →

Des véhicules à hydrogène pour les courses automobiles

Dans le monde du sport automobile, la mobilité électrique se développe… Les organisateurs veulent aussi des motorisations zéro émission. Les 24 Heures du Mans ont été remportées les 4 dernières années par des voitures de course à moteur hybride. Voiture à hydrogène Mais dès l’édition 2024, l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) qui organise la course légendaire, va étendre la mobilité électrique et ouvrir une catégorie voitures à hydrogène.Un prototype de course a d’ailleurs récemment été testé sur le circuit Bugatti du Mans par Bertrand PiccardC’est l’association Mission h24 créée en septembre 2018 par l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT qui porte le projet. Le prototypeRead More →

L’IVL, Institut de Recherche Environnementale Suédois, a publié une nouvelle version de son rapport sur le bilan carbone des véhicules électriques, notamment sur la batterie. Les chiffres sont en amélioration grâce à un rendement de production en hausse et plus efficace. Les sites de fabrication sont plus proches des constructeurs, ouvrant en Europe. L’utilisation de l’électricité nécessaire à la production provient aussi moins d’énergies fossiles. En 2017, le cycle de production de batterie équivalait à des émissions de CO2 de 150 à 200 kg/kWh de capacité selon la V1 du rapport. Dans la version 2019, les émissions de CO2 sont maintenant entre 61 et 106Read More →

La start-up Zéphyr & Borée va développer des cargos, des porte-conteneurs, des navires rouliers équipés de voiles ! Après avoir étudié la faisabilité technique du transport à la voile et le moyen de l’exploiter de manière industrielle, la société s’est positionnée sur le même niveau de service, à la même vitesse qu’un navire classique, en combinant un moteur et les voiles en supplément pour réduire la consommation. Comment ça marche ? C’est la technologie de voiles rigides développées par Marc Van Peteghem de VPLP design qui est utiliséeCombinée avec un système informatique utilisant la meilleure route météo venteuse (développement D-ICE ENGINEERING), on peut aller jusqu’àRead More →

Ce sont les particules fines en suspension, classifiées en PM10 (inférieures à 10 micromètres) et PM2,5 (inférieur à 2,5 micromètres). Elles proviennent des émissions à l’échappement mais aussi des débris émis par le frottement des pneus, les plaquettes de frein, ou encore l’usure des routes.Pneu – Frein – Chaussée, c’est presque 50% des particules fines émises. Aucune législation n’existe encore pour limiter l’émission de ces particules. Les normes Euro 7, encore en cours de discussion et applicables vers 2025, devraient fixer une limite réglementaire. Il faut trouver les solutions pour diminuer puis résoudre le problème. Déjà moins rouler, ou le faire de manière plus collective.Read More →

Le projet ReLieVe réunit les Français Eramet et Suez ainsi que l’Allemand BASF. Financé par l’Union Européenne à hauteur de 4,7 millions d’euros et par les 3 acteurs, l’objectif est de répondre à un des arguments anti-mobilité électrique sur le manque de contribution écologique des batteries Lithium-Ion.Pour cela, le consortium structure une filière de recyclage de batteries lithium-ion à l’échelle européenne pour, en boucle fermée, recycler les anciennes batteries et en produire de nouvelles. Environ 50.000 tonnes de batteries devraient être recyclées en Europe d’ici 2027, et ce chiffre pourrait être multiplié par plus de dix en 2035. La filière se structure et les réponsesRead More →