Voiture Electrique : quelle différence d’autonomie selon les conditions climatiques ?

Source : AveQ

Le centre de recherche automobile du sud de la Californie et l’Association Américaine de l’Automobile (AAA) ont étudié le comportement des véhicules électriques selon les conditions climatiques.

Le froid perturbe le bon fonctionnement des batteries, ce qui joue sur l’autonomie des véhicules. Cela est dû à une baisse de la conductivité et de la vitesse des réactions chimiques dans les cellules des batteries. Sans compter également, le rôle des équipements de confort, comme le chauffage qui ajoute un facteur de baisse supplémentaire.

Par -6° C, par rapport à une température de 23° C, la perte moyenne d’autonomie d’un véhicule électrique est de 12%, mais elle atteint les 41% dès que l’on utilise les équipements de chauffage, ventilation, ou climatisation.

Des différences sont à noter sur les différents modèles, une pompe à chaleur utilise par exemple moins d’électricité qu’un chauffage à résistance.

Les équipements de sécurité, comme les essuie-glace et l’éclairage, sont très économes en énergie.

Perte d’autonomie avec le temps

Par exemple, si vous êtes dans un bouchon, l’utilisation du chauffage va impacter de plus en plus fortement la consommation électrique du véhicule jusqu’à être le poste n°1 avec 50% de la consommation de la batterie dans les conditions climatiques extrêmes. Les habitués des véhicules électriques le savent bien en hiver !

Résultats

Les tests menés ont été réalisés en laboratoire pour appliquer plus facilement les conditions climatiques propres aux tests. Les résultats ont livrés des résultats très intéressants par type de modèle :

  • Rôle de la température extérieure : sans actionner les équipements de confort, la comparaison entre un usage à 23°C puis à -6° C a donné une baisse moyenne de 12%.
  • Rôle de la température + chauffage : en actionnant le chauffage, la baisse d’autonomie est en moyenne de 41%.
  • A l’inverse, lors d’un usage estival par temps chaud, la baisse d’autonomie est de 4% en moyenne, et de 17% avec climatisation.

En conclusion, l’étude américaine propose 3 conseils pour optimiser l’usage de son véhicule électrique en hiver :

  1. Planifier à l’avance des arrêts plus fréquents pour la recharge
  2. Stationner de préférence dans un espace fermé
  3. Préchauffer l’habitacle avant de partir avec la voiture encore branchée

Pour aller plus loin sur ce sujet et sur ceux liés à la Mobilité Électrique, contactez-moi.

Please follow and like us: