L’entreprise gagnante, c’est celle qui aura bâti une stratégie autour de la mobilité

Beaucoup d’entreprises voit les sujets mobilités comme des sources d’économie…
D’autres comme une action de communication pour se verdir.

Mais au fond, j’ai rarement vu une entreprise avec un mobility manager au comité de direction.

Avec toutes les contraintes de transformation que nous avons déjà évoquées dans de précédents articles :

  • le réchauffement climatique et les réponses à apporter d’urgence
  • la réglementation qui oblige à changer ses fonctionnements : zone urbaine accessible aux véhicules propres, flottes de véhicules moins polluantes, modes de transport combinés (micro-mobilités, transports publics, nouveaux services)
  • les contraintes économiques d’optimisation des investissements : usage maximisé de l’infrastructure et des véhicule
  • l’envie de liberté

Tout ceci change le paradigme !

La mobilité ne peut plus être mise à part dans l’entreprise. Comment répondre aux déplacements domicile–travail ; aux interactions clients ; aux opérations terrain ; aux collaborations projets entre acteurs distants…

Ce phénomène va s’accentuer. La crise que nous vivons démontre tout l’intérêt de l’outil digital dans les process de l’entreprise.

L’entreprise qui n’intègre pas cela à sa stratégie risque le décrochage.

Avez-vous déjà intégré cette problématique ? Discutons-en !

Please follow and like us: