Vous voulez installer une ou plusieurs bornes sur votre parking ?

Vous devez vous assurer que cette installation de borne de recharge soit de qualité.

En effet, les installations mal réalisées peuvent générer un risque conséquent pour vos bâtiments.

En outre, les installateurs peuvent concevoir des installations qui répondent à la réglementation, mais qui ne seront pas pérennes.

Mieux vaut donc démarrer le projet par une étude technique par un bureau d’études certifié pour vos installations de bornes de recharge.


Étude technique de qualité pour les installations de bornes de recharge

Quels sont les problèmes les plus courants

Pas d’étude technique avant de réaliser une installation de borne de recharge

A plusieurs reprises, nous avons pu constater que pour un avant-projet préalablement validé, non seulement le nombre total de bornes installées était différent. Mais également que les puissances planifiées étaient distinctes du projet initial. Cela a directement un impact sur le calcul de dimensionnement de la puissance électrique du bâtiment qui doit être allouée sur les chutes de tension et la qualité du réseau électrique.

Si le nombre total de bornes est à la hausse par rapport au plan initial, cela engendrera de nombreuses disjonctions du système électrique. La plupart du temps, les appareils n’apprécient pas forcément ce traitement à la longue.

A la baisse, vous allez payer un tarif d’abonnement au réseau de distribution électrique qui sera plus élevé que nécessaire.

Dans certains cas, les causes de non-fonctionnement et de dégradation prématurée des bornes de recharge peuvent provenir de la qualité du réseau électrique. Pour le vérifier, des mesures de taux de distorsion harmonique et de bruit sont particulièrement révélateurs. Là encore, vous comprenez que l’étude technique de conception par un bureau d’étude spécialisé en Infrastructure de Recharge n’est pas destinée aux archives. L’étude garantit votre installation à tout point de vue.

Non-respect du dossier d’étude technique de l’infrastructure de recharge

Le dossier de conception de l’infrastructure de recharge inclut non seulement un calcul de dimensionnement électrique mais prévoit également une architecture adaptée et un schéma électrique précis, ainsi que les notes de calcul correspondantes.

Chez Mobileese, nous ajoutons également le détail concret du cheminement des câbles. Ainsi que la manière de les poser pour que toutes les places de parking puisse recevoir une borne de recharge à plus ou moins long terme. Il conservera ainsi toute sa valeur et ses propriétés architecturales.

Certaines fois, on peut voir des incohérences sur les protections installées, les longueurs de canalisations, des chutes de tensions inappropriées et des sections de câbles différentes de celles prescrites.

L’installation doit absolument être conforme selon les normes en vigueur, comme par exemple la NFC 15-100 et le guide UTE 15-722.  

Il arrive souvent que les nouvelles architectures électriques conçues et mises en place par les installateurs dans les parkings d’immeubles soient conformes au dimensionnement réglementaire. Mais elles ne permettront pas toujours d’installer des bornes de recharge sur tous les parkings.

Les solutions prévoient par exemple que seul le 1er niveau puisse être doté de bornes de recharges. Si le propriétaire de la place de parking souhaite équiper sa place située au niveau -4, il faudra construire ou revoir toute l’architecture du bâtiment. Avec les coûts correspondants…

Manque de formation du bureau d’études et de l’installateur

En réalité, la complexité des éléments à prendre en compte et des analyses à réaliser montrent qu’installer des bornes de recharge ne peut se faire sans une formation adéquate et suffisante.

Pour la mise en œuvre d’infrastructure de recharge, les bureaux d’études spécialisés, les installateurs de borne de recharge, les mainteneurs d’infrastructures doivent ainsi être formés et certifiés. Le bon niveau de formation est sanctionné par l’obtention d’une certification encadrée par la réglementation.

Seuls les professionnels qualifiés sont aptes à réaliser les différentes prestations nécessaires. Les bureaux d’études doivent être qualifiés pour la conception des infrastructures. Les installateurs pour les travaux d’installation et les mainteneurs pour la mise en conformité annuelle des dispositifs de recharge.

Le décret n° 2021-546 du 4 mai 2021, portant modification du décret n°2017-26 du 12 janvier 2017 décrit cette nécessite de qualification. Et un arrêté du 27 octobre 2021 relatif aux qualifications pour les études de conception – installation – maintenance IRVE en précise les conditions d’application.

Quels sont les points de vigilance pour une installation de bornes de recharge

Mise en place d’un disjoncteur

Lorsque vous mettez malencontreusement le doigt sur un fil de courant, du courant s’en échappe et parcourt votre corps. C’est ce qu’on appelle une électrisation. Conséquence sur la santé immédiate !

Un disjoncteur différentiel doit détecter la différence entre le courant effectif et le courant en rythme de croisière. Cette différence de courant s’appelle un courant de fuite. Mieux vaut qu’il ne fuie pas par votre corps. Lorsqu’une électrisation est fatale, on appelle cela une électrocution.

Pour éviter ce type de choc désagréable, il existe depuis longtemps dans tous les logements, des disjoncteurs généraux qui coupent le courant si le courant de fuite est supérieur à 650mA (ou 500mA, ou 300mA, en fonction des modèles). Ce type de disjoncteur différentiel n’empêche pas le courant de fuite de provoquer des châtaignes aux habitants. C’est pourquoi, il est devenu obligatoire dans toute installation nouvelle d’ajouter un ou des disjoncteurs différentiels à haute sensibilité, qui coupent l’électricité dès 30mA.

Un disjoncteur différentiel efficace

Lors d’un diagnostic électricité, par un bureau d’études spécialisé par exemple, on vérifie que les disjoncteurs différentiels coupent le courant. C’est-à-dire lorsqu’il y a un courant de fuite, donc quand il y a une différence. Pour cela, on actionne le bouton de test de ces matériels. Et on crée, grâce à l’utilisation d’un simulateur de courant de fuite, le défaut qui doit les faire réagir.

Cet appareil se branche dans une prise ou directement dans le tableau électrique. Il crée un courant de fuite dont l’intensité est réglable en fonction du disjoncteur qu’on souhaite tester (un 30mA ou un disjoncteur général). Si la protection en question ne saute pas, c’est qu’elle fonctionne mal, voire pas du tout.

Mise à la terre de l’installation

La mise à la terre d’une installation électrique est un élément fondamental pour sa sécurisation.

Il s’agit d’une connexion électrique vers un piquet planté dans le sol. Elle assure une évacuation des courants de défaut vers la terre pour éviter que cela n’électrocute une personne.

Par exemple, votre lave-linge a un défaut interne qui a pour effet de laisser « fuir » un courant électrique vers le capot métallique de son châssis. Si vous posez alors la main dessus, vous risquez de vous électrocuter.

C’est pour cette raison que l’enveloppe métallique des appareils électriques doit être reliée à la terre.

En effet, si le châssis de votre lave-linge défectueux est connecté à la terre, le courant de défaut s’écoulera vers la terre et non pas à travers votre organisme en vous électrocutant.

Le bon diamètre pour les câbles électriques

Une section de câble électrique trop petite peut provoquer un échauffement du câble. Sinon, il y a trop d’intensité par rapport à ce qu’il peut supporter. Il se produit alors un échauffement des conducteurs électriques qui vont faire fondre leurs protections en plastique. Conséquence directe, incendie dans votre bâtiment.

Pour mieux comprendre, imaginez que dans un tuyau circule de l’eau. Et que dans ce tuyau d’eau, on va augmenter très fortement la pression à un tel point que la canalisation va éclater. Elle ne peut plus contenir toute cette pression contre ses parois. Le tuyau explose et provoque une inondation.

Contrairement à l’eau, dans un circuit électrique, l’électricité va chauffer fortement le câble. Cela va faire fondre sa protection en plastique isolante, et, à la place d’une inondation, vous risquez un incendie.

Un mauvais serrage des conducteurs (donc un mauvais câblage électrique) peut aussi provoquer un incendie.

Résumé des conséquences d’une mauvaise conception et installation d’infrastructure de bornes de recharge

Les 3 grands types de problème auxquels vous pouvez faire face dans une installation de bornes de recharges sont les suivants :

  • Danger mortel pour l’utilisateur
  • Départ de feu pour le bâtiment
  • Détériorations prématurées et dysfonctionnements sur le matériel électrique

Rappelons-nous également que les puissances de bornes sont élevées, de 3,7 kW à 150 kW, voire plus pour les bornes les plus puissantes. Rares sont les systèmes électriques impliquant ce niveau de puissance dans les bâtiments résidentiels et tertiaires. La prévention des risques est donc beaucoup plus importante pour ce type de projet.

Comment s’assurer d’avoir une installation de bornes de recharge avec une étude technique de qualité

Recourir aux préconisations d’un professionnel

La complexité d’une infrastructure de plusieurs bornes de recharge réunit sécurité électrique, forte puissance disponible, respect des règles et normes et protection de l’utilisateur.

Vous devrez recourir à un ensemble de professionnels qualifiés et certifiés. Et ce, pour l’ensemble des étapes entre la conception de votre station de charge de véhicules électriques jusqu’à sa maintenance régulière. Assurez-vous bien de cela lors de la sélection des intervenants.

Indépendance entre bureau d’études et installateur de borne de recharge

Il paraît logique que pour tout système relativement complexe comme une infrastructure de recharge, l’étude et la conception soient prises très au sérieux en amont du projet. C’est le rôle d’un bureau d’études spécialisé en Infrastructure de Recharge pour Véhicules Électriques.

Il mettra à votre disposition tout son savoir-faire dans cette zone d’expertise. S’il est de plus complètement spécialisé dans la prise en compte de toutes les réglementations mobilité électrique, il saura concilier toutes les particularités de votre bâtiment. La connaissance pointue dans ces nouveaux métiers mélangeant mobilité et énergie est en effet essentielle.

Réaliser l’installation de bornes de recharge, selon la description précise fournie par le bureau d’études techniques indépendant, par un autre acteur spécialiste en installation électrique, évitera à coup sûr d’être juge et parti.

Non seulement ce sont des conflits ultérieurs qui seront évités. Mais aussi cela assurera une responsabilité claire et nette de chacun. Dans le temps, la garantie professionnelle (décennale) fournie par chaque acteur vous assurera une infrastructure pérenne et durable, au meilleur coût global.

Veiller à ce que l’installateur respecte les éléments de conception technique indiqués par le bureau d’études

Dans les éléments de son étude de conception d’Infrastructure de Recharge pour Véhicules Électriques, le bureau d’études certifié remet un Avant-Projet Détaillé et un Dossier d’exécution.

C’est un véritable mode d’emploi qui illustre chaque étape du chantier d’installation. Détaillé tout au long de ces différentes phases, avec la liste complète des équipements nécessaires. En fin de travaux, un bureau de contrôle vérifiera que ce dossier de conception du bureau d’études est adéquatement réalisé par l’installateur. Il pourra ainsi prononcer la mise en service de la station de charge.

Le bureau d’études peut aussi vous accompagner dans le suivi des travaux

Le bureau d’études pourra, s’il en a le savoir-faire, accompagner les aménageurs d’infrastructure de recharge lors de la maîtrise d’œuvre. Son objectif sera de valider que l’installation effectuée est conforme à vos attentes et respecte les normes.

Le bureau d’études vous guidera ainsi de l’étude d’avant-projet, lors de la rédaction du cahier des charges et la sélection des prestataires travaux.

Il pilotera et coordonnera les corps de métier impliqués pour assurer le respect du planning et de votre budget jusqu’à la mise en service finale.

Déléguer des études techniques de qualité et la maîtrise d’œuvre à Mobileese

Chez Mobileese, nous disposons déjà depuis 2016 d’une expérience de déploiement d’infrastructures de recharge pour véhicules électrique à grande échelle, acquise sur le terrain. Nous connaissons les contraintes de l’ensemble des intervenants et détectons rapidement les anomalies. Nous sommes certifiés AFNOR en conception Infrastructures de recharge.

Notre volonté est d’assurer la parfaite qualité des infrastructures en votre nom à toutes les étapes des chantiers, de la conception à la mise en service, en validant le travail effectué. Nos habilitations électriques nous permettent d’ailleurs d’intervenir dans les environnements électriques à risque.

Notre bureau d’études techniques axe ses travaux pour vous livrer un dossier de qualité. Il répondra à votre besoin pour le long terme. En outre, vous disposez de la supervision d’un expert indépendant qui agit dans votre intérêt. Car les questions liées aux infrastructures de recharge demandent des connaissances globales. A la fois sur les équipements, les travaux de gros œuvre, les normes à appliquer et les contraintes liées aux fortes puissances électriques.

Cette complexité globale n’est pas facile à assurer par un bureau d’études généraliste. C’est pourquoi nous avons fait le choix de nous spécialiser dans la mobilité électrique. Cela facilite la multiplication des expériences et nous permet une adaptation à toutes les situations.


Contactez-nous pour évoquer votre projet